L’association « Initiatives » d’École-Valentin m’a adressé récemment un courrier pour connaitre ma position au sujet des nuisances sonores des infrastructures routières.

Par souci de transparence, et parce que mes réponses peuvent vous intéresser également, j’ai choisi de les rendre publiques.