Chaque année le 1er décembre, Journée mondiale de lutte contre le sida, vise à rappeler la réalité alarmante de cette épidémie dans le monde, qui impose aux pouvoirs publics un devoir constant de vigilance et d’information à l’égard de l’ensemble de la population. Lutter contre l’ignorance et l’indifférence, améliorer la perception des risques, assurer l’accès à la prévention, au dépistage, aux traitements et aux soins restent des impératifs incontournables.

Chiffres repères du VIH / sida en France

  • On estime que 150 000 personnes étaient infectées par le VIH en 2010.
  • En 2010, 30 000 personnes étaient porteuses du VIH sans le savoir.
  • En 2013, la France représentait 8% des nouvelles infections à VIH dans la région « Europe centrale et occidentale et Amérique du Nord ».
  • 6 200 nouvelles contaminations ont été enregistrées en 2013, un chiffre stable par rapport à 2012.

Chiffres repères du sida dans le monde (Onusida)

  • Selon un rapport de L’Onusida, programme de l’Organisation des Nations unies sur le VIH,  les trois quarts des nouvelles infections enregistrées en 2013 étaient concentrées dans 15 pays seulement : Afrique du Sud, Brésil, Cameroun, Chine, Etats-Unis, Russie, Inde, Indonésie, Kenya, Mozambique, Nigeria, Tanzanie, Ouganda, Zambie et Zimbabwe.
  • Le VIH tue 1,5 millions de personnes dans le monde.
  • 35 millions de personnes vivaient avec le VIH en 2013.
  • En 2013, 12,9 millions seulement avaient accès au traitement par trithérapie antirétrovirale.
  • Depuis le pic de 2005, les décès liés au sida ont chuté de 35%.