Vous souhaitez prendre contact avec Barbara Romagnan et Régis Aubry ?

Envoyez votre message en complétant le formulaire ci-dessous.

2017@barbararomagnan.eu Permanence de campagne - Parti socialiste - 17 avenue de la Gare d'eau - 25000 Besançon

L’écologie est une question sociale

L’écologie Est Une Question Sociale

Benoît Hamon, député des Yvelines, candidat à la primaire de la gauche et Guillaume Balas, député européen signent une tribune dans Libération que je souhaite soumettre à votre lecture. J'en partage le contenu et les propositions. Nous étions le 20 octobre à Marseille. Dans le quartier prioritaire Kallisté, les habitants vivent à quelques dizaines de mètres d’une décharge à ciel ouvert, dont les habitants respirent périodiquement les effluves et subissent les odeurs. Plus loin, dans la cité Rouguière, nous avons rencontré des parents qui se battent depuis trente ans pour obtenir la construction d’un mur antibruit et antipollution pour protéger…

Lire la suite

Pauvreté des enfants dans les pays riches : le rapport alarmant de l’UNICEF

Le Centre de recherche Innocenti de l’UNICEF a rendu public un rapport intitulé « Les enfants de la récession. Impact de la crise économique sur le bien-être des enfants dans les pays riches », classant les 41 pays les plus riches en fonction de l’évolution de la pauvreté des enfants entre 2008 et 2012. Selon le rapport, la situation des enfants vulnérables dans l’ensemble de l’Union Européenne et de l’OCDE s’est considérablement détériorée principalement du fait des pertes d’emplois, du sous-emploi des familles et des mesures d’austérités opérées par les gouvernements.

L’UNICEF dénombre 76,5 millions d’enfants pauvres en 2012. Ainsi, 2,6 millions d’enfants supplémentaires sont passés sous le seuil de pauvreté depuis 2008. Le déclin du bien-être des enfants est en réalité le fait de 23 pays sur les 41 avec de grandes variations selon les pays. En tête du tableau de classement de l’évolution de la pauvreté des enfants, figurent l’Irlande, la Croatie, la Lettonie, la Grèce et l’Islande. Ces pays ont connus une sévère aggravation du dénuement matériel après le début de la crise financière et économique mondiale. En revanche, c’est au Chili, en Pologne, en Australie et en Slovaquie que le taux de pauvreté des enfants a le plus diminué. La France se situe au 30ème rang avec une augmentation du taux de pauvreté des enfants de 3 points.

Lire la suite

Pauvreté : recul global de la pauvreté mais accentuation chez les plus modestes

L’Insee a publié mardi 9 septembre son enquête annuelle sur le niveau de vie des Français.

Il ressort de cette étude qu’en 2012, pour la France métropolitaine, le niveau de vie médian s’élève à 19 740 euros annuels ; soit une baisse de 1 % par rapport à 2011. Or cette baisse générale s’observe de manière plus marquée pour les plus modestes. Ainsi, les 10 % les plus modestes vivent avec revenu inférieur à 10 610 euros par an, soit moins de 885 euros par mois.

L’étude montre également qu’en 2012, la pauvreté a diminué et retrouve son niveau de 2010. Actuellement, 13,9 % de la population vivent en dessous de ce seuil, soit près de 8,5 millions de personnes, contre 8,7 millions en 2011. La fluctuation de ces taux montre le caractère souvent précaire des ressources, responsable chaque année de l’entrée ou de la sortie des ménages.

Le seuil de pauvreté, établi à 60 % du niveau de vie médian, s’élève à 987 euros par mois. Pour comparaison, pour une personne seule, le RSA dit « socle » s’élève à 475 euros, et l’allocation de solidarité pour personnes âgées à 777 euros. Ces montants, situés largement en dessous du seuil de pauvreté, sont en partie responsables de l’accroissement du degré de la pauvreté observée par les travaux de l’Insee. De fait, les écarts se creusent, en sorte que les personnes vivant sous le seuil de pauvreté sont en 2012 plus éloignées de ce seuil que par le passé.

Lire la suite

Pauvreté féminine en hausse

L’enquête IPSOS  présentée hier par le secours populaire français est sans appel : la pauvreté a progressé en France en 2013 et notamment chez les femmes. La crainte de devenir pauvre a augmenté de 3% et concerne désormais 59% des personnes interrogées et 86% des Français considèrent que leurs enfants ont encore plus de risques qu’eux-mêmes de connaître des difficultés financières. Parmi ces personnes, de plus en plus nombreuses, confrontées à la pauvreté, on dénombre 55% de femmes.  9 Français sur 10 ont d’ailleurs le sentiment qu’autour d’eux des femmes sont en situation de précarité. Cette enquête confirme l’urgence de réduire…

Lire la suite

Une première offensive contre la pauvreté

Issu de la conférence nationale contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, qui s’est tenue début décembre, le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale a été présenté par Jean-Marc Ayrault lundi dernier. Impliquée depuis quelques mois sur les différents groupes de travail mobilisés dans la lutte contre la pauvreté, je tenais à vous en dire quelques mots. Avant toute chose, la méthode apparaît en cohérence non seulement avec les engagements de François Hollande mais également avec les attentes de tous ceux qui ont pu travailler collectivement à cette réflexion, y compris de personnes en situation de précarité associées à…

Lire la suite

Lutte contre la pauvreté : mon intervention en commission des affaires sociales

Mardi 18 décembre, la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale auditionnait Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée en charge des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion. Cette audition fait directement suite à la Conférence nationale contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale des 10 et 11 décembre au cours de laquelle le Premier ministre a fait un certain nombre d'annonces manifestant l'engagement du gouvernement, même si beaucoup reste encore à faire. Je suis intervenue lors de la réunion de la commission des affaires sociales pour questionner la ministre sur le montant que représente l'engagement de l'Etat dans ce pacte…

Lire la suite

Retour sur la conférence nationale contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale

Jean-Marc Ayrault lors de la Conférence nationale contre le pauvreté et pour l'inclusion socialeLes 10 et 11 décembre dernier, était organisée une conférence nationale contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. Plusieurs associations, des experts spécialisés sur ces questions et des personnes touchées directement par la précarité, étaient réunis autour de Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, et de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, afin de présenter leurs travaux et recommandations.

Jean-Marc Ayrault a clôturé ces deux journées d’étude par un discours, dont je veux vous présenter les principaux éléments.

Les propositions annoncées sont élaborées à partir des rapports remis pour cette occasion. Mais avant de présenter la feuille de route qu’il entend mettre en œuvre, le Premier Ministre s’est arrêté un instant sur la gravité du contexte social.

Le pourcentage de personnes en situation de pauvreté est passé de 12,9 % en 2002 à 14,1 % en 2010, de plus en plus de jeunes sont sans qualification et sans emplois, 2, 7 millions d’enfants pauvre en 2010 dans notre pays, les familles qui ne parviennent plus à se chauffer, à se nourrir décemment, à se loger… Et dans le même temps, une société moins solidaire en 2012 qu’elle ne l’était il y a 10 ans et qui affiche cynisme et stigmatisation à l’égard des populations les plus pauvres.

Lire la suite

Solidarité, insertion et égalité des chances : mon intervention en commission élargie

Mardi 6 novembre, je suis intervenue en commission élargie du budget lors de l'examen des crédits affectés à la mission "Solidarité, insertion et égalité des chances" dans le projet de loi de finances pour 2013. Je vous propose de retrouver mon intervention en vidéo (retranscription à venir). Commission élargie - PLF 2013 : mission... par barbara-romagnan

Lire la suite
  • 1
  • 2