Vous souhaitez prendre contact avec Barbara Romagnan ?

Envoyez votre message en complétant le formulaire ci-dessous.

Formulaire indisponible pour l’instant.

Adressez votre courriel à [email protected]

PS : Ce n’est pas à une instance éthique de régler un problème politique

PS : Ce N’est Pas à Une Instance éthique De Régler Un Problème Politique

Nous étions cinquante-six députés de gauche et écologistes à signer ce mercredi 11 mai un projet de motion de censure afin d’exprimer notre opposition à la loi Travail, élaborée à contresens de nos engagements et qui produit une profonde fracture dans notre pays. Le Premier secrétaire de notre parti a saisi la Haute autorité éthique afin d’examiner cette situation inédite. Ainsi choisit-il de traiter devant une instance éthique un problème politique grave. Nous sommes fondés à nous étonner de cette « judiciarisation » du débat politique. Il serait plus conforme à notre démocratie de discuter devant le prochain conseil national des raisons qui…

Lire la suite

Pourquoi je voterai la Motion B et vous invite à faire de même

Aujourd'hui a lieu le vote sur les Motions dans le cadre du congrès du PS. Comme élue et surtout comme militante socialiste, depuis plus de vingt ans, je n'ai jamais vécu une telle déception. Déception face à l'impuissance à améliorer la vie de nos concitoyens. Déception face à la défiance envers nous de la majorité de nos concitoyens et surtout les plus fragiles, ceux dont nous prétendons porter les intérêts et les aspirations, ceux qui ont besoin de la politique pour changer leur vie. Peut-on encore se dire de gauche, se réclamer du beau nom de "socialisme" quand la majorité…

Lire la suite

"Unité ne veut pas dire uniformité" : mon intervention au Conseil national du PS

Le Parti socialiste tenait hier à la Mutualité à Paris son Conseil national de dépôt des motions en vue du congrès de Toulouse. Je suis intervenue en tant que première signataire de la contribution « Réaliser le changement ».


Première signataire de la contribution « Réaliser le changement » avec Benoît Hamon, Henri Emmanuelli, et des milliers de militantes et de militants, je vous annonce, mais vous le savez déjà, qu’après discussions, réflexions, nous faisons le choix de déposer une motion commune avec ceux que l’on a l’habitude d’appeler « la majorité », même si elle ne l’est pas encore, il faut faire attention et respecter le débat militant.

C’est une décision collective, à défaut d’être unanime, mais quand même approuvée par 27 parlementaires sur 30, tous les premiers fédéraux et des milliers de militantes et de militants.

Il est vrai qu’il est sain que le débat vive dans notre parti. Il y a des nuances entre nous, parfois des désaccords plus profonds qu’il est légitime d’exprimer, mais nous pensons qu’il n’est pas toujours indispensable de le faire dans le cadre d’une motion.

Si nous choisissons de ne pas déposer de motion alternative, c’est essentiellement pour une raison. Nous, la gauche, sommes isolés en Europe et François Hollande est le seul levier sur lequel des millions de personnes peuvent compter.

Lire la suite

Le vrai visage du Front national

Hier, dans un communiqué de presse, Marion Maréchal Le Pen s’est offusquée de la nomination d’Harlem Désir, non pas pour une quelconque raison politique, mais du fait son engagement anti-raciste. Je suis indignée par de tels propos. Rappelons tout d’abord qu’Harlem Désir est porteur d’une Motion qui a des chances sérieuses d’arriver en tête au congrès du Parti Socialiste. Il l’est pour des raisons politiques que l’on n’est pas obligé de partager mais qui ont leur légitimité. Le fait qu’il ait été dans sa jeunesse leader d’une association anti-raciste n’en est pas la cause, mais cet engagement l’honore et honore…

Lire la suite

Réaliser le changement : la contribution de “Un Monde d'Avance”

Un Monde d'AvanceDans le cadre de la préparation du Congrès du Parti socialiste à Toulouse (26-28 octobre 2012),Un Monde d’Avance a déposé une contribution intitulée « Réaliser le changement ». J’ai l’honneur d’en être la première signataire, aux côtés de Liêm Hoang-Ngoc, Benoît Hamon et Henri Emmanuelli, mais aussi de nombreux députés, sénateurs, élus, membres des instances du Parti socialiste. Cette contribution est également signée par des députés allemands du SPD, afin de faire sauter le verrou libéral qui entraine l’Europe dans l’austérité.

>> Télécharger le texte de la contribution

>> Signer la contribution

>> Liste des signataires

- - - - -

Voici le texte de mon intervention lors du Conseil national du Parti socialiste, le 18 juillet (télécharger l’intervention) :

« Le 6 mai, la gauche, portée par François Hollande a remporté une victoire historique.

Mais si les Français ont été une majorité à choisir le changement, ils sont également nombreux à s’être abstenus, convaincus que leur bulletin de vote n’avait plus aucun pouvoir, que voter ne servait à rien.

A présent nous disposons de la quasi-totalité des pouvoirs institutionnels, nous avons l’obligation de réaliser ce changement.

A ce stade, certains peuvent se demander « Alors, pourquoi ne pas avoir rejoint Martine Aubry et JM Ayrault ? » Pourquoi pas en effet ? Mais si c’est le cas, ce sera après le débat. Parce que nous pensons que ce moment est nécessaire, que le débat est la condition pour que naissent des projets inscrits dans le long terme.

Lire la suite

Elections législatives 2012 : « Désignée par les militants socialistes, je mesure la responsabilité qui est la mienne. »

Avec 119 voix sur 119 exprimées, les militants socialistes de la première circonscription du Doubs m'ont accordé leur confiance pour représenter nos valeurs, défendre notre projet et nos propositions lors des élections législatives des 10 et 17 juin 2012. Je tiens à leur adresser mes plus sincères remerciements, ainsi qu'à Gérard Galliot, Maire de Dannemarie-sur-Crète, Conseiller général du canton d'Audeux, qui a accepté d'être mon suppléant et de m'accompagner dans cette aventure. Je mesure la responsabilité qui est la mienne, qui est la nôtre, dans cette période difficile où les crises se succèdent. Les plus fragiles d'entre nous les subissent…

Lire la suite
  • 1
  • 2