skip to Main Content

Vous souhaitez prendre contact avec Barbara Romagnan et Régis Aubry ?

Envoyez votre message en complétant le formulaire ci-dessous.

2017@barbararomagnan.eu Permanence de campagne - Parti socialiste - 17 avenue de la Gare d'eau - 25000 Besançon

Procès des Femen : la justice ne reconnait toujours pas la nudité politique

Procès Des Femen : La Justice Ne Reconnait Toujours Pas La Nudité Politique

Le 31 mai dernier, quatre militantes Femen comparaissaient au tribunal correctionnel de Paris pour « exhibition sexuelle » lors de deux actions menées la poitrine dénudée fin 2016. Elles sont poursuivies par le parquet pour avoir manifesté à Paris, seins nus, le 16 octobre 2016, contre les opposants au mariage homosexuel en marge de la Manif pour tous. Trois Femen sont également jugées pour avoir tenté de se menotter aux grilles du Palais de justice le 25 novembre en signe de solidarité avec Jacqueline Sauvage. Ce n’est pas la première fois qu’elles sont poursuivies pour ces raisons, depuis trois ans les exemples…

Lire la suite

La désinformation et les mensonges sur l’IVG ne sont pas une opinion

La Désinformation Et Les Mensonges Sur L’IVG Ne Sont Pas Une Opinion

Le 23 novembre dernier, l’amendement de Catherine Coutelle proposant l’extension du délit d’entrave à l’IVG a été adopté. Le délit d’entrave à l’IVG, créé en 1993, s’est déplacé. Il ne s’exerce plus par une présence physique devant les hôpitaux, mais en ligne. Cet amendement vise alors à prendre en compte les nombreux sites internet qui propagent de fausses idées sur l’IVG et masquent les sites officiels. Aujourd’hui, 1er décembre, les député.e.s doivent se prononcer sur ce texte en séance plénière. J’y serai afin de soutenir un texte qui rencontre parfois des résistances infondées et dangereuses. En effet, quelques groupuscules, comme…

Lire la suite

Adoption du rapport d’information « Études de genre : les sciences au service de l’égalité réelle »

Adoption Du Rapport D’information « Études De Genre : Les Sciences Au Service De L’égalité Réelle »

Alors que la Manif pour tous est descendue à nouveau dans la rue le 16 octobre dernier, alors, également, que la campagne en vue de la présidentielle débute progressivement, certains arguments réactionnaires ressurgissent dans le débat public. Si certains d’entre eux, en marge, proposent l’abrogation de la loi Taubira sur l’ouverture du mariage au couple de même sexe, la plupart combattent ce qu’ils appellent la « théorie du genre ». Partant de ce constat, le rapport d’information sur les études de genre de la Délégation aux droits de femmes a engagé un important et nécessaire travail de déconstruction des a…

Lire la suite

Mieux lutter contre les entraves à l’IVG

Mieux Lutter Contre Les Entraves à L’IVG

Le 29 septembre dernier, Laurence Rossignol avait tenté, en vain, de combattre le « délit d’entrave numérique » caractérisant les nombreux sites internet qui propagent de fausses idées sur l’IVG et masquent les sites officiels. Son amendement avait fait face à un refus du Sénat, arguant qu’il constituait un « cavalier législatif », soit qu’il était hors sujet compte tenu du débat alors en cours. Alors que Catherine Coutelle a déposé jeudi dernier, 13 octobre, un nouvel amendement en ce sens, visant donc à « l’extension du délit d’entrave contre l’interruption volontaire de grossesse », je tiens à afficher tout…

Lire la suite

Journée des droits des femmes : le Planning familial fête ses 60 ans

Journée Des Droits Des Femmes : Le Planning Familial Fête Ses 60 Ans

En cette journée du 8 mars consacrée aux droits des femmes, je vous propose de réécouter en podcast l’émission que France Inter a consacré dimanche dernier au Planning familial qui fête ses 60 ans. Ces témoignages montrent que les combats de cette association créée en 1956 restent plus que jamais d’actualité, malgré des remises en cause récentes de la structure. Ils montrent aussi l’évolution de la structure, ses nouveaux combats et sa vigilance sur les droits acquis. Ils rappellent enfin que le Planning familial n’est pas destiné exclusivement aux femmes mais à toute la famille, et que les hommes ont…

Lire la suite

Agressions sexuelles à Cologne : on ne renforcera pas les droits des femmes par la xénophobie

Agressions Sexuelles à Cologne : On Ne Renforcera Pas Les Droits Des Femmes Par La Xénophobie

Le 31 décembre au soir, la place de la Cathédrale de Cologne a été le théâtre de scènes d’une grande violence, dont la majorité des victimes étaient des femmes. Les centaines de plaintes déposées et les témoignages des victimes ont montré que ces femmes avaient été encerclées par plusieurs hommes désignés comme étant d’origine étrangère, harcelées sexuellement, et violées dans certains cas. Difficile de ne pas être interpelé par l'ampleur et le caractère massif de ces actes. La volonté de dissimulation initiale pose problème parce que l'on cache des violences faites aux femmes, et si la volonté était de ne…

Lire la suite

IVG : 40 ans et toujours un combat

Le 17 janvier 2015 a marqué les 40 ans de l’adoption de la loi relative à l’interruption volontaire de grossesse défendue par Simone Veil, alors ministre de la Santé.

Depuis la dépénalisation de l’avortement, d’autres mesures visant à garantir l’avortement ont été adoptées, telle que la prise en charge de l’acte par la Sécurité sociale en 1982, ou encore l’allongement du délai légal en 2001. A chaque fois, ces mesures ont suscité des oppositions, des indignations. Ces réformes n’ont pourtant rien changé aux statistiques : l’Institut nationale d’études démographiques estime pour 2012 à 207 000 le nombre d’IVG pratiquées. On en comptait près de 246 000 en 1976. Ces chiffres situent la France dans la moyenne des autres pays européens, avec 15 avortements pour 1000 femmes en France, Danemark et Norvège. Ces études montrent bien que loin de faire progresser l’avortement en France, la loi sur l’IVG a permis que des femmes, qui auraient de toute manière interrompu leur grossesse, le fassent dans des conditions sanitaires décentes.

Lire la suite

Une ville d’Argentine interdit les concours de beauté : une initiative citoyenne

Le conseil municipal de la ville de Chivilcoy en Argentine a décidé en décembre dernier d’interdire les concours de beauté destinés aux femmes, au motif qu’ils constituaient « une pratique discriminatoire et sexiste », et les a remplacés par des cérémonies de récompenses citoyennes. Ces concours récompensaient la grâce et la beauté de jeunes-femmes âgées de 15 à 25 ans et leur donnait la possibilité, en cas de victoire, de représenter leur ville. Suite à cette interdiction, au lieu de défiler habillées puis en maillot de bain et d’être évaluées sur leurs critères physiques, les jeunes femmes de la ville peuvent désormais, au même titre que les hommes, être distinguées pour les actions bénévoles au bénéfice de la société.

On ne peut que saluer une telle décision, qui n’est pas sans rappeler celle de la loi relative à l’égalité entre les femmes et les hommes votée en 2013 d’interdire les concours de mini-miss aux adolescentes âgées de moins de 16 ans.

Lire la suite
Back To Top