Papeterie de Boussières

Papeterie de Boussières © Zuber-Rieder

Lundi 25 mars dernier, j’ai passé l’après-midi dans la commune de Boussières, à la rencontre du maire et d’un artisan horloger récemment installé. J’ai également pu visite la papeterie Zuber-Rieder, dont chacun peut apercevoir la grande cheminée depuis la route départementale. Comme je le fais régulièrement, ces visites d’entreprises, d’associations, de structures me permettent de connaître plus finement encore le territoire, ses atouts, les préoccupations de ses acteurs.

Fondée à la fin du XIXème siècle par le groupe alsacien Zuber-Rieder, la fabrique de papier a su s’adapter à un marché qui a beaucoup évolué en 150 ans pour être aujourd’hui une référence à rayonnement mondial en matière de conception et de réalisation de papier haut de gamme.

Papeterie de Boussières © Ministère de la CultureS’appuyant sur le savoir-faire de ses employés et une volonté d’innovation soucieuse de l’environnement, la papeterie Zuber-Rieder, après un dépôt de bilan en 1995, a mis en place un plan de relance efficace. Afin de réaliser les investissements nécessaires, les actionnaires ont accepté de ne percevoir aucune rémunération de leur capital depuis 2003. L’implication de tous a permis la sauvegarde d’environ 90 emplois, et l’établissement, à présent, propose à ses clients des produits sur-mesure. Ce ne sont plus des cahiers d’écoliers qui sont désormais fabriqués à Boussières mais des emballages de produits de luxe ou des étiquettes de grands crus pour une production destinée à 76% à l’export.

Depuis 2009, la papeterie a mis au point un papier 100 % écologique issu des résidus de canne à sucre (la bagasse) mélangés à des fibres de chanvre et de lin. En utilisant des sous-produits issus de plantes annuelles ne nécessitant ni pesticide ni irrigation et en économisant environ 10 % d’énergie par rapport à la fabrication d’un papier traditionnel, l’entreprise s’inscrit dans une démarche d’éco-conception avec une gestion raisonnée des ressources qui a déjà su séduire les professionnels de la cosmétique bio.