La lettre – numéro 2

Faire campagne, c’est se présenter. Les différents candidat-e-s se proposent au suffrage des citoyen-ne-s, il est donc utile et normal de se présenter à eux/elles afin qu’ils/elles puissent faire un choix informé au moment du vote.
Se présenter signifie, se présenter "physiquement", c’est-à-dire être aux manifestations où se rendent les habitant-e-s, aller à la rencontre des associations, des entreprises, faire du porte à porte… Autrement dit, être partout où l’on peut rencontrer nos concitoyen-ne-s. C’est pourquoi, depuis plusieurs mois, je rends visite aux maires, aux habitant-e-s, aux acteur-trice-s du terrain.
Se présenter, c’est aussi, évidemment, dire qui l’on est, quelles sont les valeurs auxquelles on croit et ce que l’on pense sur les différentes questions qui se posent tant au niveau local que national, et même au-delà. Je le fais lors d’échanges directs sur le terrain, par le biais d’internet, des documents électoraux, à l’occasion de débats…

Lire la suite

Sur le terrain : 5-10 février

Cette semaine était principalement placée sous le signe de l'insertion, mais aussi de la mobilisation : autour de Ségolène Royal mardi ou aux côtés des salariés du service public jeudi. Lundi 5 : Visite d’une structure d’insertion. Mardi 6 : Bureau national du PS. Meeting de Ségolène Royal à la Halle Carpentier à Paris. Mercredi 7 : Discussion avec une journaliste du magazine Elle sur les nouvelles féministes. Débat participatif sur le logement à Battant. Jeudi 8 : Rencontre avec des responsables d’entreprises d’insertion. Manifestation avec les fonctionnaires. Echange avec des syndicats enseignants. Débat participatif sur le développement durable à…

Lire la suite

« Salauds de pauvres ! »

Alter_eco_2Nicolas Sarkozy, dans son discours de mercredi 7 février à Toulon, a encore fustigé ceux qui vivraient des allocations contre ceux qui travaillent et ne peuvent pas en vivre. En parallèle, il veut continuer à baisser l’impôt sur le revenu (et il vide de son sens l’ISF avec le bouclier fiscal qu’il compte abaisser à 50 % des revenus) pour ne pas décourager le travail. Il semble que pour lui les pauvres sont des fainéants et ceux qui vivent bien ne le devraient qu’à leur mérite.

Devant ces sous-entendus honteux, je tiens à rappeler que la réalité est bien différente de celle présentée par le candidat de l’UMP.

La réalité, c’est que parmi les personnes qui n’ont pour vivre que des allocations, les femmes seules avec enfants sont de plus en plus nombreuses. La réalité, c’est aussi que parmi les gens qui vivent en dessous du seuil de pauvreté (730 euros par mois), ceux qui travaillent sont de plus en plus nombreux. La réalité, c’est enfin que ceux qui ont été licenciés sans pour autant avoir démérité, passent leur temps à chercher du travail et ne sont pas moins méritants que ceux qui ont pu le conserver ou ceux qui ont hérité leur fortune de leur famille.

Lire la suite

L’école doit corriger les inégalités sociales qui minent la société

Tout le monde est d’accord pour reconnaître que l’éducation, et l’école en particulier, est un enjeu majeur. Pourtant, on n’en parle pas beaucoup. C’est pourquoi le débat organisé par la bibliothèque de Chaucenne, ces 3 et 4 février, était particulièrement bienvenu.

Personnellement, j’ai toujours été heureuse à l’école. Que ce soit en tant qu’élève ou, aujourd’hui, en tant qu’enseignante. Je l’ai toujours vécue comme un lieu de rencontres, d’apprentissage, d’amusement. Mais en 11 ans d’enseignement dans différents établissements, j’ai eu le temps de me rendre compte que cette expérience n’est pas partagée par tous les enfants et les jeunes. En effet, pour beaucoup, l’école est un lieu de l’échec, d’humiliations parfois.

Pour moi, l’école doit contribuer à compenser les inégalités sociales, à susciter la curiosité, le goût de l’étude, la tolérance, l’ouverture. C’est pourquoi je me sens aussi souvent très en colère. Malgré le temps passé (quoi qu’en disent certains), le sérieux et la passion que l’on met dans son travail d’enseignant, on est obligé de voir que loin de réduire les inégalités sociales, l’école les reproduit largement. Je dirais même qu’elle les légitime. En grossissant un peu le trait, on pourrait dire que, un peu comme certaines banques blanchissent de l’argent sale (sale parce qu’issu du commerce de la drogue, de la prostitution, du crime), l’école blanchit les inégalités sociales sales.

Lire la suite

Sur le terrain : 29 janvier – 4 février

Le lancement, jeudi, de mon "blog notes" de campagne a été, bien sûr, l'un des moments importants de cette semaine. Mais j'ai également poursuivi mes visites de terrain, à l'écoute de mes interlocuteurs. Je ne manquerai pas, dans les semaines qui viennent, de mettre en lumière quelques-unes de ces rencontres qui permettront d'aborder plusieurs thématiques comme l'insertion. Lundi 29 : Galette à la maison de quartier de Planoise. Echange autour d’un verre avec une responsable associative du secteur. Mardi 30 : Rencontre avec un maire du canton de Boussières. Galette à la maison de quartier de la Grette. Réunion avec…

Lire la suite

Le blog de ma campagn Le blog de ma campagne      

En juin 2007 se dérouleront les élections législatives : un moment capital de la vie politique française puisqu’elles détermineront la composition de l’Assemblée nationale pour, en principe, les cinq années à venir. Je veux que vous, électeurs et électrices de la 1ère circonscription du Doubs, puissiez aller voter en toute connaissance de cause, en sachant à qui vous offrez votre voix.

À l’heure où l’internet regorge de blogs en tout genre, je choisis moi aussi d’inaugurer ce moyen d’information. Je suis une citoyenne et une militante, candidate du Parti socialiste aux élections législatives, qui s’assume. J’ai donc décidé de participer au débat public avec les outils mis à ma disposition. Entre carnet de bord et journal hebdomadaire, je considère ce "blog notes" comme un précieux instrument vous permettant non seulement de faire ma connaissance, mais également de parler de politique sérieusement, et dans la réciprocité. Il n’a pas vocation à remplacer les rencontres, les contacts sur le terrain, ni même les documents sur support papier ; il est simplement un outil efficace, peu onéreux, qui me permet des échanges supplémentaires avec vous.

Lire la suite

Sur le terrain : 22-28 janvier

Nouvelle semaine riche de rencontres et de travail, tant sur les dossiers de la circonscription que pour la mise en place de ma campagne pour les législatives, les 10 et 17 juin prochains. Lundi 22 : Visite de la Buanderie (espace d’accueil de jour situé à Saint-Ferjeux). Déjeuner avec des travailleurs sociaux. Travail sur le Plan local d’urbanisme (PLU) avec un spécialiste du sujet. Réunion avec mon équipe de campagne. Mardi 23 : Rencontre avec un maire du canton d’Audeux qui s’est montré très inquiet du devenir des jeunes de son village. Réunion avec mes camarades de la section de…

Lire la suite

Pour rejoindre le comité de soutien à la candidature de Barbara Romagnan pour les élections législatives des 10 et 17 juin 2007, voici comment nous contacter : Président du Comité de soutien : Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon, Président de la Communauté d'agglomération du Grand BesançonPrésident d'honneur : Joseph Pinard, ancien Député du Doubs Adresse :Permanence de Barbara RomagnanComité de soutien5, Place de l'Europe25000 BESANCONVous pouvez également nous envoyer un e-mail à l'adresse suivante : barbara.romagnan@gmail.com.

Lire la suite