Meilleurs vœux 2011

C’est, certes, une tradition, mais elle n’exclut pas la sincérité. C’est pourquoi je vous souhaite le meilleur pour l’année qui commence.

J’ai tendance à penser qu’en étant plus heureux, on est plus susceptible de participer à faire le bonheur des autres.

Ceci étant dit, il est difficile de ne pas penser à celles et ceux, qui se comptent par millions, dont le meilleur se limitera à très peu, qu’ils soient tout près de nous ou plus loin, qui subissent injustices, violences, inégalités, guerres, mais aussi solitude, peines…

Alors sachons aussi oeuvrer, chaun là où nous sommes, à un peu plus de douceur et d’humanité pour chacun.