Flash infoEGALITE FEMMES-HOMMES - Pascale Boistard a reçu l’étude Ifop-Mercredi C papa sur les hommes cadres et l’égalité professionnelle. « Cette enquête montre que la préoccupation pour l’équilibre des temps de la vie n’est pas réservée aux femmes. Elle « est un encouragement à amplifier les politiques que nous avons engagées qu’il s’agisse de lutte contre les stéréotypes, de mixité au travail, de place des femmes dans les entreprises ou d’équilibre des temps de vie et de partage du temps parental ». Le Gouvernement agit en effet de façon déterminée : la loi du 4 août 2014 met en place des avancées concrètes en matière de partage du temps parental ; la proportion d’entreprises couvertes par un accord d’entreprise a progressé de 20 points en un an ; l’Etat agit pour faire reculer les stéréotypes qui assignent des rôles sociaux et professionnels différents aux hommes et aux femmes. >> En savoir plus

CLIMAT 2015 - La France a été officiellement nommée pays hôte de la 21e conférence climat en 2015 (Paris Climat 2015). Une conférence cruciale car elle doit aboutir à un accord international sur le climat qui permettra de contenir le réchauffement global en deçà de 2°C. Sur la base des travaux de la COP20 à Lima, il s’agira d’aboutir en décembre 2015 à un ensemble de décisions. Tout d’abord, un accord ambitieux et contraignant face au défi du dérèglement climatique qui s’appliquerait à tous les pays. Ensuite, des contributions nationales qui représentent l’effort que chaque pays estime pouvoir réaliser. Le financement de la lutte contre le changement climatique sera également une composante cruciale, dont une étape a été franchie avec la première capitalisation du Fonds vert à hauteur de 9,3 milliards de dollars - dont près d’un milliard de la France. Enfin, les initiatives développées au niveau-infra-étatique, par les collectivités locales, les organisations de la société civile et les entreprises vont amplifier la mobilisation et viendront s’ajouter aux contributions des Etats. >> En savoir plus

RENOUVELLEMENT URBAIN - 200 quartiers d’intérêt national - dont Planoise et la Grette à Besançon - ont été listés, sur lesquels seront concentrés des financements exceptionnels, parce que les difficultés sociales et urbaines y sont les plus grandes. La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine, votée en février dernier, pose le cadre et fixe les objectifs et les moyens du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Un investissement de 5 milliards d’euros de l’Anru, financé avec le concours d’Action Logement, sera ainsi réparti comme suit : 83 % pour les sites d’intérêt national, et 17 % pour les sites d’intérêt régional, dans le cadre des Contrats de plan État-région (CPER). >> En savoir plus

FILIERE BOIS - Le contrat de filière du Comité stratégique de la filière bois (CSF Bois) définit une stratégie à long terme qui traduit les engagements de l’Etat, des régions et des acteurs professionnels en veillant à l’équilibre des différents usages du bois dans les politiques publiques. Il est structuré autour de 9 objectifs prioritaires : mettre en place des outils de pilotage et élaborer une stratégie de la filière ; structurer le segment industriel et le tissu entrepreneurial ; promouvoir et développer les emplois de la filière ; mettre les entreprises du bois sur la voie de la différenciation et de la compétitivité par l’innovation ; renforcer l’innovation, le marketing et le design pour mieux vendre les produits français, en France et à l’export ; adapter l’offre de la première transformation aux besoins des marchés de la deuxième transformation ; sécuriser les approvisionnements de la première transformation ; actionner les leviers de la filière indispensables pour permettre l’approvisionnement des différentes filières utilisatrices de bois ; asseoir la reconnaissance des qualités intrinsèques du matériau bois afin d’en augmenter l’utilisation. >> En savoir plus

EDUCATION PRIORITAIRE - Najat Vallaud-Belkacem a présenté la réforme de l’allocation des moyens et la nouvelle carte de l’éducation prioritaire. Ces mesures marquent une avancée décisive pour que l’École offre à tous les élèves des chances égales de réussite. « Plus de 30 ans après la mise en place des zones d’éducation prioritaire, la nouvelle carte de l’éducation prioritaire, issue d’un long processus d’évaluation et de concertation mené tout au long de 2013 et 2014, est adoptée et sera ainsi applicable à la rentrée 2015. Au-delà des réseaux de l’éducation prioritaire, j’ai voulu que les critères sociaux et territoriaux soient désormais pris en compte dans l’attribution des moyens à l’ensemble des écoles et collèges de France. Ce changement de philosophie va, rentrée après rentrée, permettre de rendre l’école plus juste. Et ainsi, réduire les inégalités de départ », écrit la ministre. >> En savoir plus

GAEC - Le décret qui qui fixe les conditions d’accès des groupements agricoles d’exploitation en commun (Gaec) aux aides de la politique agricole commune (Pac) est paru au Journal officiel. Il vient préciser l’application du principe de transparence des Gaec, qui permet de reconnaître l’activité des femmes et des hommes dans chaque exploitation de ce type. Ce principe avait été acté par les parlementaires dans la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014, après avoir fait l’objet d’une véritable sécurisation au niveau communautaire dans le cadre de la réforme de la Pac négociée par Stéphane Le Foll. Ce texte entrera en vigueur dès le 1er janvier 2015, date de début d’application de la réforme de la Pac. >> En savoir plus