Vous souhaitez prendre contact avec Barbara Romagnan ?

Envoyez votre message en complétant le formulaire ci-dessous.

Formulaire indisponible pour l’instant.

Adressez votre courriel à [email protected]

Saccage du siège de la CFDT : un acte choquant

Saccage Du Siège De La CFDT : Un Acte Choquant

Dans la soirée du jeudi 23 juin, les locaux du siège national de la CFDT à Paris ont été pris pour cible et saccagés par une centaine de casseurs. Je tiens à condamner fermement cet acte choquant et exprimer mon soutien à l’ensemble des militants syndicaux, en particulier à l’union locale de la CFDT. Ces faits sont malheureusement révélateurs du grave danger de la montée de la violence dans notre pays ces derniers mois : propos excessifs, dégradations de permanences parlementaires ou de partis politiques, violences dans des manifestations d’où qu’elles viennent… La démocratie devrait, au contraire, nous permettre d’accepter…

Lire la suite

PS : Ce n’est pas à une instance éthique de régler un problème politique

PS : Ce N’est Pas à Une Instance éthique De Régler Un Problème Politique

Nous étions cinquante-six députés de gauche et écologistes à signer ce mercredi 11 mai un projet de motion de censure afin d’exprimer notre opposition à la loi Travail, élaborée à contresens de nos engagements et qui produit une profonde fracture dans notre pays. Le Premier secrétaire de notre parti a saisi la Haute autorité éthique afin d’examiner cette situation inédite. Ainsi choisit-il de traiter devant une instance éthique un problème politique grave. Nous sommes fondés à nous étonner de cette « judiciarisation » du débat politique. Il serait plus conforme à notre démocratie de discuter devant le prochain conseil national des raisons qui…

Lire la suite

Notre primaire : réécoutez la conférence-débat de Besançon avec Michel Wieviorka

Conférence De Michel Wieviorka
Conférence De Michel Wieviorka
Conférence de Michel Wieviorka
20160211_photo1
Conférence De Michel Wieviorka 20160211 Photo1

Ce jeudi 11 février 2016 au Kursaal de Besançon, le collectif local de l'Appel pour une primaire des gauches et des écologistes organisait la première conférence-débat décentralisée, en présence de Michel Wieviorka, sociologue et co-initiateur de l'appel national. Devant près de 400 personnes, nous avons pu réfléchir ensemble autour des moyens de retrouver le goût de l'avenir, notamment à travers l'engagement citoyen et populaire que doit représenter l'organisation de cette primaire que nous appelons de nos vœux. Pour celles et ceux qui n'auraient pas pu être parmi nous, je vous propose de réécouter l'intégralité de cette conférence-débat grâce aux enregistrements…

Lire la suite

« Il faut du débat et du conflit ! » : interview de Michel Wieviorka

« Il Faut Du Débat Et Du Conflit ! » : Interview De Michel Wieviorka

Le sociologue Michel Wieviorka, qui tenait une conférence jeudi 11 février au Kursaal de Besançon dans le cadre de "Notre primaire, a donné une interview à L'Est républicain. - - - Le thème de votre conférence bisontine est ambitieux : « Comment retrouver le goût de l’avenir ? ». Quelle est la réponse ? Il faut d’abord parler du dégoût que nous pouvons avoir du présent à bien des égards. Retrouver le goût de l’avenir, c’est donc s’éloigner du présent, en essayant de ne pas voir seulement ce qui va mal, la crise sous ses différents angles, mais aussi les…

Lire la suite

Mediapart / 6 heures pour nos libertés, à Grenoble : mon intervention

Ce dimanche 7 février, de 16 heures à 22 heures à Grenoble, des dizaines d'associations, de collectifs et de syndicats se sont mobilisés aux côtés de Mediapart pour débattre sur l'état d'urgence et le projet d'extension de la déchéance de nationalité. Je suis intervenue avec d'autres députés ayant voté contre la prolongation de l'état d'urgence. Vous pouvez revoir ci-dessus la vidéo de mon intervention .

Lire la suite

Conférence de Michel Wieviorka : Comment peut-on retrouver le goût de l’avenir ?

Conférence De Michel Wieviorka : Comment Peut-on Retrouver Le Goût De L’avenir ?

Aujourd’hui nos concitoyens semblent démoralisés. Ils éprouvent un sentiment de « lassitude », ne font plus confiance aux institutions, aux grands médias et aux acteurs politiques pour répondre aux défis majeurs de notre pays : la réduction des inégalités, l’emploi, la lutte contre le dérèglement climatique... Faute de propositions, de perspectives claires et de résultats tangibles, ils sont nombreux à s’abstenir aux élections ou à se tourner vers le Front national. La tentation de repli sur soi et la fermeture à l’autre s’installent dans notre pays, avec le sentiment qu’il n’y a plus d’action possible. Dans ce contexte de désarroi,…

Lire la suite

Pourquoi une primaire ? - Tribune dans Le Drenche

Pourquoi Une Primaire ? – Tribune Dans Le Drenche

Je signe une tribune dans Le Drenche, journal de débats en ligne. Vous pouvez la retrouver en suivant ce lien. - - - Nous vivons une crise démocratique majeure. Partout en France, l'abstention est majoritaire et très largement en tête. Quant à ceux qui continuent à se rendre aux urnes, près de 30 % d'entre eux, d'entre nous donc, choisissent le FN. Ainsi, parmi ceux qui veulent encore prendre part à ce moment de démocratie, la majorité, relative, mais la majorité quand même, choisit l'extrême-droite. Plus encore, parmi les jeunes, qui s'abstiennent plus que la moyenne de la population, l'extrême-droite…

Lire la suite

Appel : Pour une primaire à gauche

Appel : Pour Une Primaire à Gauche

J'ai cosigné l'appel pour un primaire à gauche, publié dans "Libération" ce 11 janvier 2016. En voici le contenu. Notre système politique est bloqué. Chaque jour, nos institutions, inadaptées et sclérosées, s’enfoncent un peu plus dans la crise. Faute de propositions satisfaisantes, de perspectives claires et de résultats tangibles, nos concitoyens sont nombreux à s’abstenir aux élections, quand ils ne s’abandonnent pas aux promesses insensées et au discours de haine du Front national. Trop souvent, nous nous contentons de voter "contre", pour éliminer l’"autre" candidat. Pire, nous ne votons pas, atterrés par la médiocrité de l’offre politique et son incapacité…

Lire la suite