Un Monde d'AvanceFrançois Hollande a annoncé il y a quelques heures lors d’une intervention télévisée que Leonarda pourra poursuivre sa scolarité en France « si elle en fait la demande » mais que ce retour n’était possible que pour « elle seule ».

A l’instar du Premier Secrétaire du Parti Socialiste, Harlem Désir, Un Monde d’Avance souhaite que Leonarda n’ait pas à choisir entre sa famille et sa scolarité en France. Nous demandons que Leonarda puisse revenir en France accompagnée de sa fratrie et de sa mère. C’est aussi bien une question d’humanité qu’une question de cohérence à l’égard des conventions internationales.

D’autre part, si nous considérons l’annonce d’une circulaire visant à sanctuariser le cadre scolaire et à y interdire toute interpellation comme une première pierre essentielle à l’édifice d’une politique migratoire portée par un gouvernement de gauche, nous invitons notre Président à poursuivre sa réflexion en appelant à une grande concertation avec l’ensemble des acteurs concernés (organisations lycéennes et étudiantes, syndicats de l’éducation, RESF, etc.).

Guillaume Balas,
Secrétaire général d’Un Monde d’Avance