skip to Main Content

Relai d’initiative : le journal de l’Archipel des Sans-Voix

À l’heure où des responsables politiques, de Laurent Wauqiez jusqu’au sommet de l’Etat, accusent les personnes chômeuses, précaires et fragiles d’être des « fainéants » ou des « assistés » ; À l’heure où les inégalités se creusent, où les APL sont baissées pendant que l’ISF est supprimé, où le nombre de personnes sans-abri et mal-logées augmente fortement ; il m’a semblé important de revenir sur une initiative née le 7 octobre dernier : le journal de l’Archipel des Sans-Voix.  L’association de l’Archipel des Sans-Voix est partie du constat que les populations précarisées sont aussi celles qui ont le plus de mal à se…

Lire la suite

Contre la pénalisation du harcèlement de rue

À la suite des déclarations du Président de la République et de Marlène Schiappa, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, ces dernières semaines, le harcèlement de rue est à nouveau visibilisé dans le débat public, ce qui est utile et appréciable. Mais il me semble important de savoir apprécier dans le même temps les controverses que peut susciter sa pénalisation et qui émanent précisément des associations féministes luttant contre les violences sexuelles et le harcèlement de rue. En effet, Paye ta Shnek ou Stop Harcèlement de Rue, deux acteurs majeurs de…

Lire la suite

Tribune : « Nucléaire : il y a lieu de s’inquiéter de l’optimisme d’EDF »

J'ai publié cette tribune dans Alternatives économiques​. En tant que rapporteure d’une mission d’information parlementaire portant sur la faisabilité technique et financière du démantèlement des installations nucléaires françaises, j’ai pu interroger EDF sur la méthode adoptée pour chiffrer les coûts. Le calendrier du démantèlement et les coûts affichés par EDF me semblent bien optimistes. Régulièrement interrogée par la presse sur le financement du démantèlement des centrales nucléaires, EDF continue d’affirmer que celui-ci s’effectuera en conformité avec un « calendrier raisonnable et pour des coûts maîtrisés ». Selon l’électricien en effet, le coût de démantèlement d’un réacteur se situe entre 350 et 500 millions d’euros…

Lire la suite
Back To Top