skip to Main Content
contact@barbararomagnan.eu

Rétrospective : Engagement transparence

L'Assemblée Nationale

Lors de la campagne législative de 2012, j’avais pris plusieurs engagements. Des engagements qui ne dépendaient que de moi, dans la mesure où d’autres engagements sont forcément inclus dans un cadre collectif, celui du travail parlementaire.

Parmi ces engagements personnels figuraient le mandat parlementaire unique, que je me suis appliqué dès le mois de juillet 2012 en démissionnant de mon mandat de conseillère générale du Doubs pour laisser la place à mon suppléant.

J’avais également indiqué que, à défaut de suppression de la réserve parlementaire – que j’appelle de mes vœux – je rendrais son attribution transparente, à la fois dans les critères de choix et la méthode, mais aussi dans le faire de rendre publique son utilisation. Ainsi, dès la première année, conformément aux priorités que j’avais définies durant la campagne électorale, j’ai mis en place cette procédure avec un pré-dossier de demande de subvention autour de 4 thèmes : l’enfance, l’éducation-formation, la santé et le développement durable.

Enfin, j’avais également dit que je rendrais publique l’utilisation des moyens matériels et financiers mis à ma disposition en tant que députée pour l’exercice de mon mandat. Depuis 2013, je publie début juin la synthèse de l’utilisation de ces moyens, en particulier l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), qui devrait être contrôlée parce que les députés doivent aussi rendre des comptes sur l’utilisation des moyens publics.

Je vous propose de retrouver ci-dessous la sélection des liens sur cet engagement « transparence » :

Réserve parlementaire

Transparence des moyens matériels et financiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top