skip to Main Content

Vous souhaitez prendre contact avec Barbara Romagnan et Régis Aubry ?

Envoyez votre message en complétant le formulaire ci-dessous.

2017@barbararomagnan.eu Permanence de campagne - Parti socialiste - 17 avenue de la Gare d'eau - 25000 Besançon

Ce que nous ferons pour les droits des femmes

Les inégalités persistent dans de nombreux domaines : violences, inégalités salariales et professionnelles, sexisme… Face aux offensives répétées des conservateurs, il faut passer à la vitesse supérieure en matière d’égalité femmes-hommes. Avec Benoît Hamon, nous proposons de construire ensemble un futur désirable, une société qui fait reculer les violences contre les femmes, qui améliore leurs conditions de vie et de travail, et qui fait de l’égalité un objectif partagé par toutes et tous.

  1. Doublement du budget du ministère des droits des femmes pour mener des politiques d’ampleur contre les inégalités.
  2. Une meilleure protection des femmes victimes de violences. Benoît Hamon souhaite créer 4 500 places d’hébergement spécialisé. Les plaintes seront mieux traitées, les poursuites systématiques et les jugements plus rapides.
  3. Augmentation de 10 % du minimum vieillesse, dont plus de la moitié des bénéficiaires sont des femmes seules.
  4. Contrôle et sanctions systématiques contre les entreprises qui ne respectent pas leurs obligations en matière d’égalité professionnelle et la revalorisation des métiers majoritairement occupés par les femmes.
  5. Un service public de la petite enfance, avec 250 000 nouvelles places d’accueil et des horaires adaptés. La scolarisation dès 2 ans sera développée.
  6. Allongement du congé paternité à 6 semaines, dont 11 jours obligatoires, pour répondre l’attente des jeunes parents et favoriser le partage des tâches parentales.
  7. Renforcement de la lutte contre le sexisme par la création d’une brigade des discriminations et le lancement d’un grand plan contre le sexisme dans les médias, les publicités et sur Internet.
  8. Augmentation du nombre de centres de planification familiale et de structures pratiquant des IVG.
  9. Ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes et aux femmes célibataires.
  10. Acte 3 de la parité par l’augmentation des amendes aux partis, le non cumul dans le temps et l’introduction d’une dose de proportionnelle à l’Assemblée Nationale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top