skip to Main Content
contact@barbararomagnan.eu

Femmes ambassadrices de paix : exposition et conférence-débat le 21 septembre 2016

21septembre Paix

Chaque année, à travers le monde, on célèbre la Journée internationale de la paix le 21 septembre.

Pour cette année, le Comité du Doubs du Mouvement de la paix, soutenu par sept autres associations, a décidé de célébrer cette journée en rendant hommage aux « femmes ambassadrices de paix ».

Les femmes et les filles sont les premières à souffrir d’un grand nombre de conséquences néfastes de la violence armée. Ces deux dernières décennies, l’utilisation de la violence contre les femmes et les filles lors de conflits, particulièrement la violence sexuelle, est devenue plus manifeste.

Les femmes sont aussi les plus engagées dans les actions pour la construction de la paix.

En 1946, lors de la première Assemblée générale des Nations Unies, Eleanor Roosevelt invitait les femmes à chercher l’opportunité de « partager le travail de la paix et de la reconstruction comme elles l’ont fait pendant la guerre et la résistance ».

Son appel a été traduit en droit international. Ainsi, c’est en 2000 que le Conseil de sécurité des Nations Unies a unanimement adopté la résolution 1325. Cette résolution fut la première à reconnaître que la guerre avait des conséquences différentes pour les femmes et à mettre l’accent sur la nécessité d’accroître la participation des femmes aux pourparlers de paix.

Depuis l’adoption de la résolution 1325, l’insécurité et les conflits ont persévéré dans toutes les régions du monde. Les extrémistes placent la soumission des femmes au centre de leur idéologie et de leur stratégie guerrière.

L’exposition du Mouvement de la paix entend rendre lisible l’action de ces femmes ambassadrices de paix qu’elles soient célèbres ou non. Elle entend témoigner de leurs actions mais se veut aussi être un appel à l’engagement, car chacun peut agir là où il est, à la mesure de ses moyens. Elle nous rappelle que les pays doivent davantage rassembler les femmes dans les négociations de paix.

PROGRAMME DE LA JOURNÉE / SALLE BATTANT / BESANÇON

À partir de 15H

EXPOSITION  Trente femmes, célèbres ou non, engagées pour la paix

 

DE 16H À 17H30

FILM  « Il m’a appelée Malala » (1h30)

Documentaire sur la jeune Pakistanaise prix Nobel de la paix en 2014

 

DE 18H00 À 19H00

FILM « Germaine Tillion par elle-même » (1h00)

 

DE 20H30 À 22H30

CONFÉRENCE – DÉBAT  Défendre la paix, de l’arbitrage à la culture de paix

avec Hélène Langevin-Joliot, physicienne, fille de Irène et Frédéric Joliot-Curie, petite-fille de Marie Curie.

Entrée libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top