Vous souhaitez prendre contact avec Barbara Romagnan et Régis Aubry ?

Envoyez votre message en complétant le formulaire ci-dessous.

[email protected] Permanence de campagne - Parti socialiste - 17 avenue de la Gare d'eau - 25000 Besançon

Appel à projets « Expérimentation de dispositifs d’hébergement de réfugiés chez les particuliers »

Hebergement Refugies Particuliers

Depuis 2015, associations et paroisses se sont mobilisées pour accueillir, chez des particuliers, celles et ceux qui viennent chercher refuge en France. Elles l’ont fait, par exemple, via la plate-forme Singa de mise en relation d’hébergeurs et d’hébergés, ou à travers le réseau « Welcome » du Service jésuite des réfugiés.

Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et de l’habitat durable, a décidé de favoriser cette mobilisation citoyenne en soutenant l’hébergement de réfugiés chez les particuliers.  Concrètement, cet appel à projets permettra l’accueil de 1000 réfugiés supplémentaires au sein d’un dispositif expérimental et innovant. Par un engagement financier (jusqu’à 1500 € par personne et par an), l’Etat va soutenir les associations qui mettent en place un accompagnement individuel des réfugiés et contribuent à leur parcours d’intégration réussi.

Cet appel à projets concerne des personnes majeures, volontaires, ayant obtenu le statut de réfugié. Elles seront logées à titre gratuit, sur tout le territoire national et dans des logements comportant au moins une chambre privative. Une convention devra être signée entre le réfugié, le ménage d’accueil et l’association qui les accompagne. Les futurs hôtes s’engagent pour une durée minimum de 3 mois et jusqu’à un an. Ils ont surtout vocation à participer à l’insertion du réfugié et aux mesures d’accompagnement proposées par l’association.

Au-delà d’une solution d’hébergement, ce nouveau dispositif a la volonté de permettre aux réfugiés de réussir leur parcours d’intégration. Il permet également de donner une dimension citoyenne et individuelle de l’accueil car bien souvent les réfugiés ne rencontrent, lors de leur parcours, que des professionnels de l’accueil.

L’objectif d’accueillir 1000 réfugiés reste néanmoins assez modeste quand on sait que les récents accords européens engage la France à recevoir, en 2016-2017, plus de 30.000 réfugiés venus de Turquie, du Liban ou encore des hotspots grecs et italiens.

De même, si cette initiative gouvernementale est louable, il me semble que les demandeurs d’asile devraient pouvoir disposer d’un dispositif similaire, car beaucoup d’entre eux ne trouvent pas de place dans les centres d’hébergement qui leurs sont destinés.

La date limite du dépôt des dossiers est le 20 septembre.

Les projets pourront être lancés dès le 1er octobre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *