Vous souhaitez prendre contact avec Barbara Romagnan ?

Envoyez votre message en complétant le formulaire ci-dessous.

Formulaire indisponible pour l’instant.

Adressez votre courriel à [email protected]

Conférence de Michel Wieviorka : Comment peut-on retrouver le goût de l’avenir ?

Bandeau Conference Wieviorka

Aujourd’hui nos concitoyens semblent démoralisés. Ils éprouvent un sentiment de « lassitude », ne font plus confiance aux institutions, aux grands médias et aux acteurs politiques pour répondre aux défis majeurs de notre pays : la réduction des inégalités, l’emploi, la lutte contre le dérèglement climatique…

Faute de propositions, de perspectives claires et de résultats tangibles, ils sont nombreux à s’abstenir aux élections ou à se tourner vers le Front national. La tentation de repli sur soi et la fermeture à l’autre s’installent dans notre pays, avec le sentiment qu’il n’y a plus d’action possible.

Dans ce contexte de désarroi, le seul grand défi mis en avant par le pouvoir actuel est « la guerre contre le terrorisme » et la seule perspective de changement avancée est l’élection présidentielle de 2017.

Qui peut croire que cela constitue un horizon suffisant, un projet collectif susceptible de rassembler les citoyens, leur redonner le goût de vivre ensemble et de se projeter vers l’avenir ? Comment  peut-on redonner confiance en la démocratie et sens à la politique ?

Comment peut-on retrouver le goût de l’avenir ?

Dans son dernier ouvrage « Retour au sens » (1), le sociologue Michel Wieviorka (2), directeur d’études à l’EHESS (école des hautes études en sciences sociales) et de la fondation « Maison des sciences de l’Homme », nous aide à répondre à ces interrogations.  Il rappelle qu’il n’y a pas de fatalité et que « l’histoire est ce qu’en font les hommes ». Loin de « gémir sur le déclin et la trahison des clercs » le sociologue nous propose de « lutter contre le mal qui ronge notre époque : le manque ou la perte de sens ». Il nous invite pour cela à « comprendre les changements en cours et penser les mouvements qui constituent le sel de la terre » en s’appuyant sur les travaux sociologiques les plus récents.

Par ailleurs, Michel Wieviorka est, avec d’autres personnalités, à l’origine du Manifeste pour la primaire des gauches et des écologistes, que j’ai moi-même signé, qui vise à redonner sens à la politique en permettant à tous les citoyens de gauche et écologistes d’être partie prenante de l’avenir.


(1) « Retour au sens. Pour en finir avec le déclinisme » – Robert Laffont 2015

(2) Michel WIEVIORKA a publié de très nombreux ouvrages dont « Neuf leçons de sociologie » (2008) et « Pour la prochaine gauche » (2011)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *