skip to Main Content

Deuxième tour des régionales

Nous avons donc évité les présidences FN  et la gauche a conservé 5 régions, dont la région Bourgogne Franche-Comté. Cela a été permis par une augmentation de la participation très importante. Par exemple, dans le bureau de vote que je tenais dimanche à Planoise, cette augmentation a été de 30 %, même s’il est vrai que le taux était très faible au premier tour (28 %). La victoire de Marie-Guite Dufay et de son équipe en Bourgogne Franche-Comté a été également rendue possible par le travail déjà effectué, la cohérence entre le discours et les actes de la candidate, mais aussi sa personnalité. Je crois que cela a favorisé le rassemblement de la gauche et des citoyens autour d’elle et de son projet. La victoire est courte. Tout a compté.

Néanmoins, partout en France, le taux d’abstention reste élevé et très préoccupant. Quant à ceux qui continuent à se rendre aux urnes et souhaitent ainsi encore prendre part à ce moment de démocratie, près de 30 % d’entre eux, d’entre nous donc, choisissent le FN, lui donnant au total 358 conseillers régionaux. Ainsi, au premier tour, c’est bien le parti d’extrême droite qui a recueilli une majorité relative des suffrages. Un score encore plus élevé chez les jeunes (30% chez les moins de 35 ans aux municipales de 2014) qui sont également ceux qui s’abstiennent le plus.

Ce constat, déjà perceptible depuis plusieurs décennies, ne cesse de s’amplifier au fil des élections comme on l’a vu ces dernières années lors des municipales, des européennes, puis des départementales.

Lire la suite

Donnons-nous les moyens de vivre ensemble

Quels que soient les résultats du second tour des élections régionales, ceux du premier tour sont très clairs. Ils ne sauraient être gommés par des victoires de la gauche ou l’évitement de présidences FN dans telle ou telle région. Partout en France, l’abstention est majoritaire et très largement en tête. Quant à ceux qui continuent à se rendre aux urnes, près de 30 % d’entre eux, d’entre nous donc, choisissent le FN. Ainsi, parmi ceux qui veulent encore prendre part à ce moment de démocratie, la majorité, relative, mais la majorité quand même, choisit l’extrême droite. Plus encore, parmi les jeunes,…

Lire la suite

Dimanche, votons pour Marie-Guite Dufay !

Depuis dimanche soir, j'échange avec des amis, des connaissances, des citoyens et des citoyennes sur les résultats du premier tour des élections régionales qui ont vu le Front national arriver en tête dans le pays et dans notre région Bourgogne Franche-Comté en particulier. Beaucoup ne sont pas venus voter au premier tour, beaucoup n'attendent rien de la politique et de ceux qui la font, tant ils ont le sentiment que cela ne change rien à une vie qui leur est déjà difficile, tant ils ont le sentiment de ne pas être pris en compte. Beaucoup aussi n'ont pas voté socialiste…

Lire la suite

#AvecMarieGuite au second tour des régionales !

En Bourgogne Franche-Comté, la gauche rassemblée pour gagner avec Marie-Guite Dufay. Mobilisons-nous ! >> Accéder à la profession de foi du second tour << Chers concitoyens, chères concitoyennes, Les résultats du premier tour sont clairs : soutenue par la gauche, les écologistes, et les forces de progrès, la liste que je conduis est la seule en mesure de l’emporter face au Front national. J’appelle tous les républicains à nous donner une large victoire. L’immense majorité des Bourguignons et des Francs-Comtois souhaite continuer à vivre dans une région où la fraternité l’emporte sur la division et où la solidarité l’emporte sur l’exclusion.…

Lire la suite

Vulnérables aux changements climatiques

Le bureau des Nations unies pour la ­réduction des risques de catastrophes présente une étude récente, portant sur 141 pays, qui a établi que les femmes mouraient davantage que les hommes à la suite d’aléas naturels et que cette disparité était fortement liée à l’infériorité de leur statut socio-­économique. Par exemple, plus de 70 % des personnes décédées suite au tsunami en Asie étaient des femmes, notamment parce qu’elles sont beaucoup plus nombreuses à ne pas savoir nager. Dans les sociétés où les femmes sont confinées dans l’espace privé, les compétences de survie sont en effet davantage enseignées aux garçons qu’aux filles.…

Lire la suite

Affaire Tefal : la condamnation de l’inspectrice du travail a de quoi inquiéter

Aujourd’hui vendredi 4 décembre avait lieu le procès de Laura Pfeiffer, inspectrice du travail, et du lanceur d’alerte Christophe M., tous deux poursuivis par l’entreprise Tefal pour violation de secret professionnel et faute grave.

En octobre déjà, une importante mobilisation avait eu lieu en leur faveur de leur relaxe. Les éléments de l’enquête en effet font état de pressions exercées sur Laura Pfeiffer dans le cadre de l’exercice de ses fonctions. Le dossier mentionne également des relations troubles entre l’entreprise et la hiérarchie de l’inspectrice du travail.

Lire la suite

Déchéance de nationalité : il n’y a pas de demi français

L’exécutif entend proposer au Parlement une réforme de la Constitution dans laquelle il souhaite inscrire la déchéance de la nationalité française pour les personnes nées en France mais qui disposent d’une autre nationalité, s’ils se sont rendus coupables d’actes de terrorisme.

Cette proposition me semble sans effet dans la lutte contre le terrorisme, irrespectueuse à l’égard des autres États et des autres peuples, discriminatoire à l’égard de nos concitoyens binationaux et en contradiction avec les valeurs dont la République se réclame.

Évidemment, la déchéance de nationalité ne servira à rien dans notre combat contre le terrorisme. Personne, à commencer par le Président qui fait cette proposition, n’imagine que celui ou celle, binational, qui prévoirait de commettre un attentat, soit d’une quelconque manière retenu(e) dans son intention par la crainte de perdre sa nationalité française. Il faut le préciser car cette proposition est faite dans le contexte de la mobilisation du pays pour lutter contre le terrorisme.

Lire la suite

Régionales : #AvecMarieGuite les 6 et 13 décembre

Les dimanches 6 et 13 décembre, nous sommes appelés à voter pour élire nos conseillers régionaux, et ce pour la première fois dans de nouvelles régions. Les listes présentées par Marie-Guite Dufay portent un projet auquel j’apporte un soutien sans réserve, comme j’ai pu le faire au cours des semaines passées en tant que militante, sur le terrain. Ce scrutin régional intervient dans un contexte particulier, qui nécessite la mobilisation de tous les citoyens. Les attentats que notre pays a connu il y a près d’un mois, visaient à travers notre jeunesse, ce que nous sommes : un pays de…

Lire la suite
  • 1
  • 2
Back To Top