skip to Main Content

Effondrement

L’année 2014 a été la plus chaude jamais enregistrée et les émissions mondiales de CO2 n’ont cessé d’augmenter. Pour limiter à 2 °C l’augmentation de la température moyenne de la Terre à la fin du siècle, il faudrait que, dès 2020, dans quatre ans, les émissions décroissent rapidement. En effet, on sait qu’au-dessus de 2 °C de réchauffement moyen, les impacts sur notre environnement et sur les activités humaines seront catastrophiques : les catastrophes climatiques seront plus fréquentes et plus intenses, le niveau de la mer augmentera de telle façon que des territoires seront ensevelis, le rendement agricole baissera alors même que la…

Lire la suite

Quelle « violence » des « voyous » d’Air France ?

Le 6 octobre, Manuel Valls a qualifié de « voyous » les salariés d’Air France qui ont arraché la chemise du DRH du groupe. Que le premier ministre apporte son soutien à la victime de ces violences est compréhensible. Rien d’anormal non plus à ce qu’il condamne toute violence en rappelant qu’elle n’est jamais une solution. On peut cependant s’étonner de l’entendre le faire depuis l’Arabie saoudite, où il venait de conclure des contrats à hauteur de 10 milliards d’euros – un pays qui a exécuté depuis le début de l’année 135 personnes. Si l’on appelle « violence inqualifiable » les événements d’Air France, que reste-t-il pour désigner…

Lire la suite

Affaire Tefal : procès d’une inspectrice de travail et d’un lanceur d’alerte

Demain aura lieu à Annecy le procès de Laura Pfeiffer, inspectrice du travail, qui comparaît pour recel de documents volés et violation du secret professionnel (cf article du 14 juin 2015). Un informaticien de Tefal, aujourd’hui licencié, est poursuivi lui aussi pour détournement de courriels et accès frauduleux à un système informatique. Il leur est reproché d’avoir rendu publics des mails internes à l’entreprise montrant que la direction avait cherché à entraver le travail de l’inspectrice. Une importante mobilisation de syndicats s’organise pour soutenir l’inspectrice et le lanceur d’alerte. Je tiens à exprimer à nouveau  mon soutien à Laura Pfeiffer…

Lire la suite

Suppression de la demi-part fiscale des veuves : la gauche doit réparer les dommages de l’époque Sarkozy / Tribune dans Marianne

MarianneAvec 28 autres parlementaires de gauche, socialistes, communistes et écologistes, je signe une tribune dans Marianne afin d’interpeler d’une même voix le Gouvernement pour réclamer le rétablissement de la demi-part fiscale pour les personnes veuves. Nous expliquons ici les raisons qui nous poussent à agir.

En 2008, la majorité parlementaire précédente avait voté la fin de la demi-part fiscale pour les personnes veuves, avec une réduction progressive jusqu’à sa disparition totale en 2014 [1]. A cette suppression s’est ajoutée la fiscalisation de la majoration de 10 % des pensions des retraités ayant eu au moins trois enfants, jusqu’ici non taxée, décidée dans le Projet de loi de finances pour 2014.

Inévitablement, ces mesures pèsent lourd sur le budget des personnes concernées, dont beaucoup ont découvert avec effarement leur avis d’imposition cette année. Pour elles, c’est une double injustice : non seulement le montant des impôts augmente, mais en plus il augmente de façon démesurée, du fait de l’existence de paliers en fonction des revenus. En augmentant son revenu fiscal de référence de quelques dizaines d’euros seulement, on risque de passer le palier supérieur, et de payer – énormément - plus d’impôts. Si notre système d’imposition était plus juste et proportionnel, de telles situations ne risqueraient pas d’arriver.

Lire la suite

Une campagne de contestation de la ministre de la Justice

La semaine dernière, deux hommes ont cambriolé un entrepôt de livraison de bijoux à Saint-Ouen, puis ont été pris en chasse par des policiers, dont l’un a été grièvement blessé. L’un de ces deux hommes purgeait une peine de six ans d’incarcération depuis 2011 pour vols aggravés. Il avait profité d’une permission le 27 mai pour s’évader. Des syndicats de policiers ont exprimé leur colère, bien compréhensible et légitime, suite à l’agression d’un des leurs. Mais cet événement ne justifie pas la campagne de contestation de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, et de l’individualisation des peines à laquelle se…

Lire la suite

La droite veut revenir sur plusieurs avancées sociales pour les salariés

Assemblée nationaleCe jeudi 8 octobre, l’Assemblée nationale examinait plusieurs propositions de loi émanant de députés membres du groupe « Les Républicains ». C’est ce qu’on nomme une « niche » parlementaire, attribuée presque tous les jeudis, de façon tournante, aux différents groupes politiques qui en fixent le contenu.

L’une des propositions de loi de ce jeudi vise, selon ses auteurs du groupe « Les Républicains », « à supprimer les freins au développement des entreprises posés depuis 2012 ». Un intitulé qui cache mal, en réalité, la volonté farouche de la droite de revenir sur quelques-unes des avancées sociales pour les salariés de notre pays. Des avancées qui, dans la plupart des cas, sont d’ailleurs le fruit du dialogue social.

Ainsi, il était proposé de supprimer purement et simplement le « compte pénibilité » qui permet aux salariés exposés à des travaux pénibles de bénéficier de points comptant pour la retraite ou des compensations. Ce compte présentait des difficultés de mise en œuvre dans certaines situations a été depuis simplifie. Sans ce « compte pénibilité » voté en 2014, on reviendrait au dispositif de 2010 qui abordait la pénibilité sous le seul critère de l’incapacité et ne concernait donc que 5000 à 7000 personnes.  Je regrette d’ailleurs que le Gouvernement ait reporté au 1er juillet 2016, l’entrée en vigueur des 6 facteurs de pénibilité restants.

Lire la suite

Le corps des femmes rwandaises

L’organisation non gouvernementale (ONG) rwandaise L’Initiative des Grands Lacs pour le développement et les droits humains vient de présenter un rapport qui estime que près d’un quart des femmes emprisonnées purgent une peine pour avortement illégal. Depuis 2012, au Rwanda, le Code pénal autorise l’avortement, mais uniquement à la suite d’un viol, d’un inceste ou d’un mariage forcé ou en cas de risque pour la santé de la mère ou de l’enfant. Cette possibilité d’avorter est évidemment un progrès, mais elle reste malgré tout extrêmement restrictive et, dans les faits, se révèle pratiquement inaccessible. En effet, il faut l’avis positif…

Lire la suite

Comment accueillir dignement les réfugiés ? : réécoutez la soirée débat avec François Gemenne

Ce mercredi 30 septembre, j'ai organisé au Palais des sports de Besançon, une soirée débat autour de la question : "Comment accueillir dignement les réfugiés ?". Pour cela, j'avais invité François GEMENNE, chercheur à Sciences Po Paris et à l'Université de Liège, spécialiste des flux migratoire. Devant une assemblée de près de 130 personnes, vous avez pu évoquer ce sujet d'actualité qui est pourtant en débat depuis de nombreux mois, sans avoir jusqu'ici, suscité de réactions à la hauteur des enjeux. L'éclairage de François GEMENNE a été particulièrement intéressant afin d'envisager ce que nous aurions collectivement à "gagner" en ouvrant…

Lire la suite
  • 1
  • 2
Back To Top