Vous souhaitez prendre contact avec Barbara Romagnan ?

Envoyez votre message en complétant le formulaire ci-dessous.

Formulaire indisponible pour l’instant.

Adressez votre courriel à [email protected]

Benoît Hamon sur BFM-TV : « Les 30 milliards d’euros doivent aller en priorité à la baisse du chômage »

Benoît HamonBenoît Hamon, ministre de l’Economie sociale et solidaire et de la Consommation, était l’invité de BFM ce mardi 14 janvier 2014 pour réagir notamment à la conférence de presse de François Hollande.

Retrouvez son interview ci-dessous :

Extraits

« Dans la discussion qui s’ouvre, j’attends de la part des chefs d’entreprise, que le compte y soit. (…) Le pacte de responsabilité repose sur des contreparties fortes en terme de création emplois, de pénibilité et de lutte contre précarité. »

« Moi ce qui m’intéresse quand on met 30 milliards d’euros sur la table, ce sont les contreparties. Quelles seront les contreparties posées sur la table des chefs d’entreprise de telle manière que, s’il y a contrat social,  il n’y ait pas de marché de dupes et qu’à la clé ces 30 milliards d’euros aillent d’abord vers la baisse du chômage. »

« Je pense qu’il faut pas oublier que la crise que nous venons de connaître est une crise financière mais aussi une crise d’un certain modèle entrepreneurial, dès lors que dans certaines entreprises, il existe à côté du problème du coût du travail, surtout un problème du coût du capital. Cette question sera aussi une question qui sera posée à la majorité dans les semaines à venir. »

Cet article comporte 2 commentaires

  1. 35 milliards de cotisations familiales transférés sur 5 ans, cela fait 175 milliards, avec 1 millions d’emplois créés sur la même période, cela fait le coût de l’emploi créé à 1.750.000 Euros, alors qu’on ne sait pas par quoi seront remplacées les cotisations transférées sinon par de nouvelles taxes ou nouveaux impôts sur les ménages, une pure folie, je ne comprends que des députés « socialistes » puissent soutenir une telle hérésie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *