skip to Main Content

1er mai

Ce samedi, de nombreux défilés vont se dérouler partout en France. A Besançon, je vous invite à vous joindre au cortège. RDV fixé à 10h30 place de la Révolution. Cette tradition ouvrière, née dans le contexte du combat syndical pour la limitation du temps de travail à la fin du XIXème siècle est depuis l'occasion de rappeler les revendications des travailleurs. D'abord violentes et souvent interdites, ces manifestations sont beaucoup plus paisibles et désormais habituelles. D'autant plus que depuis 1947, ce jour est férié et payé selon le code du travail. On peut espérer que dans cette période de fortes…

Lire la suite

Parrainage républicain

Ce samedi 24 avril, j'ai participé à la cérémonie de parrainage républicain de personnes sans-papiers, salle Renée et Jules Rose, dans le quartier de Montrapon. Avec Jean-Paul Vogel, Président de la Ligue des droits de l'Homme de Besançon, nous parrainons un monsieur kurde de 50 ans. Il appartient à cette forte minorité kurde de Turquie, qui est violentée pour cette seule raison. Il est venu pour la première fois en France en 1988 et a du retourné en Turquie en 1992 où il a été emprisonné et torturé en raison de ses engagements politiques. Il est revenu en France en…

Lire la suite

Retraite des infirmières : des reculs inacceptables

Les mobilisations sociales ne faiblissent pas avec le printemps. Bien au contraire. Alors que s'ouvrent le débat et la négociation sur la réforme des retraites dans notre pays, j'ai été alerté par de nombreuses infirmières sur de premiers reculs inacceptables qui touchent leur régime, au détour d'un article du projet de loi gouvernemental « relatif à la rénovation du dialogue social dans la fonction publique » (sic).

Voici la lettre que je viens d'adresser aux infirmiers et infirmières.

— — — — —

Mesdames, Messieurs, 

Administratrice au CHU de Minjoz, au CH de Novillars, à l’EPHAD de Bellevaux et Présidente du CA du Centre de soins et d’hébergement d’Avanne, j’ai été alertée, en tant que telle, par nombre d’entre vous, à propos de la remise en cause de votre régime de retraite par le projet gouvernemental. Je tiens à vous assurer de mon soutien dans votre mobilisation contre ce projet de loi « relatif à la rénovation du dialogue social dans la fonction publique » et plus particulièrement contre l’article 30 qui remet en cause le bénéfice de la majoration de la durée d’assurance égale à 10% de la période de service pour les infirmières prévues par les dispositions de l’article 78 de la loi Fillon de 2003. 

Le gouvernement utilise le projet de loi sur le dialogue social dans la fonction publique pour introduire une régression législative qui fait passer le droit de partir en retraite des infirmiers et personnels paramédicaux de 55 à 60 ans en échange d’un passage en catégorie A de la Fonction Publique. 

Les infirmières doivent ainsi choisir entre la non revalorisation de leur salaire et le recul de départ à la retraite. Pourtant, même en 2003, la droite a voté la loi dite Fillon reconnaissant la spécificité et la dureté du métier d’infirmière. La pénibilité dans le métier n’a sûrement pas diminué à ce point en sept ans que cela justifie un tel revirement. 

Il y a un double discours de Nicolas Sarkozy sur la réforme des retraites. D’un côté, il affirme ne pas vouloir « passer en force ». De l’autre, son gouvernement impose en moins de deux mois, la modification d’un régime de retraite dans le secteur hospitalier alors même que les infirmières et leurs organisations syndicales l’ont massivement rejetée.

Lire la suite

Mixité sociale aux Hauts-du-Chazal

Ce vendredi, j’ai participé à la pose de la première pierre d’un programme de Grand Besançon Habitat aux Hauts-du-Chazal. Ce projet de 60 logements s’inscrit dans le cadre du plan de rénovation urbaine (PRU) de Planoise.L’idée des PRU est d’améliorer la ville pour améliorer la vie des habitants des quartiers concernés. Pour cela on essaie de construire des équipements publics collectifs (comme la Médiathèque Nelson Mandela), de faire venir des commerces, pour que les quartiers ne soient pas que des cités où l’on dort.De même, on tente d’aménager la ville autrement, de diminuer la concentration des logements et de favoriser…

Lire la suite
Back To Top