skip to Main Content

« Silence, on expulse »

Un autre appel intitulé « Silence, on expulse » est en cours de signature. Il dénonce les manœuvres de M. Hortefeux pour évincer la Cimade des centres de rétention et y faire entrer des intervenants plus dociles et muets. Vous en trouverez le texte et la liste des signataires au 12 septembre en cliquant ici. L'éviction de la Cimade des centres de rétention priverait les retenus d'une assistance efficace et permettrait au Gouvernement de réprimer et d'expulser sans qu'aucune information ne sorte, faisant des Centres de Rétention Administrative de véritables centres de relégation administrative. C'est inacceptable du point de vue…

Lire la suite

Après les Sénatoriales…

Les résultats des élections sénatoriales ont dépassé les espérances de la gauche.

Dans le Doubs, il n’y avait aucun sénateur de gauche sortant. Les Socialistes, soutenus par les Verts et les Communistes, ont réussi une performance en emportant deux (Claude Jeannerot, Martial Bourquin) des trois sièges à pourvoir. D’autant que le vent du boulet est passé très proche du seul rescapé de la liste de droite (Jean-François Humbert). En effet, Danièle Nevers, conseillère générale du canton de Rougemont, a frôlé l’élection, à 9 voix près.

Ce résultat historique a sans doute quelque chose à voir avec le discrédit de la droite au pouvoir. On peut penser qu’il a aussi beaucoup à voir avec le travail des élus de la Majorité du Conseil général et la qualité de la relation qu’ils ont su entretenir avec l’ensemble des élus du département.

Au niveau national, la gauche a gagné 27 sièges, soit deux fois plus qu’espéré. Les femmes passent de 60 à 75 sur 343 élus, et parmi elles, trois sont issues de l’immigration. Enfin, la moitié des nouveaux élus ont moins de 60 ans (donc la moitié sont plus âgés). On est toujours loin de la diversité du pays, mais cela constitue d’incontestables progrès.

Néanmoins, le Sénat reste à droite. Et même si un jour il passait à gauche, il reste, à mon sens, une « anomalie démocratique », selon les termes de Lionel Jospin. En effet, ce bon résultat pour la gauche ne doit pas nous faire oublier les limites de cette assemblée.

Lire la suite

La Poste : grève ce 23 septembre

Le 23 septembre, les salariés de La Poste sont en grève pour défendre le statut public de leur entreprise et ils ont raison.

Cet été, le PDG de La Poste a dit être favorable à un changement de statut de l’entreprise qui est aujourd’hui un établissement public. Il est soutenu dans cette entreprise par la Ministre de l’Economie, le Premier Ministre et le Président de la République.

Pourquoi ce projet ?

Lire la suite

Le Pape, le Président et la Laïcité

Le Pape est venu en France, cela ne vous a pas échappé. Il fait ce qu’il veut et je pense que cela a fait plaisir à certains catholiques. Cependant, comme vous pouviez vous y attendre, au concept de « laïcité positive », je préfère le concept de « laïcité. » (Prononcer "laïcité point"). Je ne commenterai pas plus avant les propos du Pape, vous avez tout ce qu’il faut dans la presse en ce moment et n’étant pas catholique, je considère que ses propos ne m’étaient pas adressés. Les religions peuvent s’exprimer, elles le font. En revanche, ce qui me…

Lire la suite

Non à Edvige !

Devant les risques d’atteinte à la vie privée et aux libertés publiques, les contradictions à l’intérieur du Gouvernement et de la Ministre de l’Intérieur elle-même, je vous invite, si vous ne l’avez pas déjà fait, à signer la pétition "Non à Edvige !" (Eploitation Documentaire et Valorisation de l’Information GEnérale) Déjà plus de 140 000 personnes ont signé cette pétition. Comme la Ligue des Droits de l’Homme et les associations, syndicats et partis politiques, je vous invite à vous joindre à la mobilisation pour : le retrait du décret (le décret est une décision prise par le Président de la…

Lire la suite

Chômage et heures sup’

Je vous conseille vivement la lecture de cet article de Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques. Cet article est tiré de son ouvrage Sommes-nous des paresseux ? Et trente autres questions sur la France et les Français » aux éditions du Seuil,

Le 21 août dernier, Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, se félicitait du succès de la loi TEPA (Travail, emploi, pouvoir d’achat), et tout particulièrement de son volet « heures supplémentaires ». Une semaine plus tard, l’ANPE confirmait la remontée du chômage au mois de juillet. Quantitativement le succès des heures supplémentaires détaxées est indéniable mais, dans le contexte économique actuel, il traduit une politique digne des Shadoks ou du père Ubu. Face au risque de récession, le Gouvernement devrait au contraire revenir d’urgence sur une mesure qui aggrave la situation de l’emploi.

Lire la suite

Le point sur le Revenu de solidarité active (RSA)

Aujourd’hui, le Conseil des Ministres planche sur la généralisation du RSA, qui sera examiné au parlement le 22 septembre. Je vous propose un point sur l’état d’avancement de ce projet qui doit permettre de réduire massivement la pauvreté en France.

Qu’est-ce que le RSA ?

Aujourd’hui, 1,5 million de personnes ayant un emploi vit en dessous du seuil de pauvreté (817 euros), seuil en deça duquel vivent aujourd’hui 7,1 millions de Français. C’est pour répondre à ces situations que le RSA a été créé. Il s’agit à la fois d’encourager les allocataires du Revenu minimum d’insertion (RMI) et de l’Allocation parent isolé (API) à reprendre un emploi et de permettre aux travailleurs à temps partiel ou précaires de sortir de la pauvreté. Ce dispositif doit garantir à un allocataire de minima social que trouver un emploi n’entraîne pas une baisse de ses revenus.

Lire la suite
Back To Top