skip to Main Content

1er tour de l’élection présidentielle

Le résultat du premier tour de l’élection présidentielle est porteur de bonnes nouvelles. La première, après le traumatisme de 2002 : Ségolène Royal est en mesure de concrétiser l’espoir de millions de Français et de rassembler une majorité du pays. Si la victoire n’est pas acquise, elle est aujourd’hui possible. Son score au premier tour marque une aspiration pour un véritable changement. Elle arrive même en tête à Besançon.
L’autre bonne nouvelle tient dans la participation, en très large hausse. Il n’y avait donc pas de fatalité dans la désaffection croissante pour l’intérêt commun et la chose publique.

Ce nouveau panorama est la marque d’une dynamique qu’il convient d’amplifier en proposant un large rassemblement de tous ceux qui ont voulu, au-delà du candidat de leur choix, donner au changement nécessaire à ce pays toute sa place dans cette élection.

Lire la suite

Pour une justice plus efficace, au service de tous

Dans deux jours maintenant, nous sommes appelés à nous rendre aux urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle. Ce moment de la vie démocratique du pays est particulièrement important, car il permet de sceller à nouveau notre pacte républicain. De nombreux sujets, de nombreux domaines de notre vie quotidienne et des grands enjeux d’avenir ont été soumis au débat public. Pourtant, un sujet a, à mon sens, quelque peu été absent de ce débat : la justice. Ségolène Royal a cependant formulé des propositions claires, ambitieuses et nécessaires dans son Pacte présidentiel. Il s’agit des propositions 56 à 59 : doubler le budget de la justice, faciliter l’accès à la justice des plus modestes, etc. Ces mesures ont d’ailleurs notamment été inspirées du rapport de la Commission parlementaire sur l’affaire d’Outreau, présidée par le député socialiste André Vallini.

Lire la suite

Ce que doit nous apprendre le scandale de la rémunération du patron d’EADS

Il y a des jours où, lorsqu’on allume sa télévision ou sa radio, lorsqu’on ouvre son journal du matin, on est particulièrement écœuré. L’ancien patron d’une grande entreprise européenne, dans laquelle l’Etat est actionnaire, s’est offert un parachute doré de 8,4 millions d’euros alors même qu’il a été renvoyé pour ses erreurs de gestion. Les salariés n’ont pas eu droit à tant d’égards. L’entreprise annonce la suppression de 10 000 emplois. Derrière ces 10 000 emplois ce sont 10 000 personnes qui malgré la qualité de leur travail se retrouvent sans emploi. C’est évidemment inacceptable.

Mais au-delà de ces saines réactions, il faut que cela nous permette de réfléchir et de proposer pour que de telles situations soient évitées.

Lire la suite

La lettre - n°10

A vos agendas !

Dans l’ensemble de la circonscription, venez débattre du Pacte présidentiel de Ségolène Royal autour de ses 100 propositions pour une France plus juste et plus forte :
  • Mardi 10 avril à 20h : Quingey, salle polyvalente
  • Vendredi 13 avril à 20h : Pouilley-les-Vignes, salle des fêtes
  • Mardi 17 avril à 20h : Besançon Ouest, maison de quartier de Rosemont - Saint-Ferjeux (avec Claude Jeannerot, Président du Conseil général du Doubs)
  • Jeudi 19 avril : Besançon Planoise, école Ile-de-France [sous réserve] (avec Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon et Président du Grand Besançon)
Lire la suite

La chaîne de la victoire : le mandat parlementaire unique

Tous les jours, depuis le 12 février dernier et pendant 70 jours, 70 femmes de gauche forment autour de Ségolène Royal une chaîne qui traverse toute la France, de Lille à Marseille en passant par Besançon et qui nous conduira jusqu’à la victoire de la gauche à l’élection présidentielle.

Chaque jour, ces femmes mettent en avant le Pacte présidentiel de la candidate soutenue par le Parti socialiste, à travers quelques propositions qui leur tiennent à cœur. C’est ainsi que, vendredi 6 avril, Paulette Guinchard a souhaité aborder les questions du co-développement (proposition 96), et Marie-Guite Dufay a exposé l’imbrication du progrès social et du développement économique. Personnellement, j’ai développé les enjeux du mandat parlementaire unique (proposition 69).

En France, aujourd’hui, 93 % des parlementaires cumulent plusieurs mandats. Aucun des autres grands pays démocratiques n’a à déplorer un tel fléau qui aboutit à une aggravation du déséquilibre entre les pouvoirs au détriment du législatif et nourrit la désaffection des citoyens pour la chose publique.

Lire la suite

Votons pour la planète

Les questions d’environnement, d’écologie, de développement durable me tiennent particulièrement à coeur. Les bouleversements qui s’annoncent sont à la fois une menace et un formidable défi. Une menace par leur ampleur et leur simultanéité. Mais aussi un formidable défi à relever ensemble, générateur de richesses, d’emplois, de modes de vie plus respectueux.

Aujourd’hui, 1er avril, Nicolas Hulot et la plupart des ONG environnementales appellent à la mobilisation avec l’opération "Votons pour la planète : pour que le pacte écologique ne soit pas un poisson d’avril". Cette date symbolique est, pour moi, l’occasion de revenir sur cette thématique, sur cet enjeu fondamental des prochaines échéances électorales.

Pendant des siècles, notre histoire s’est confondue avec celle du progrès technique. Désormais, l’agriculture permet de nourrir plusieurs milliards de personnes chaque jour. Les révolutions industrielles nous donnent un accès immédiat à un grand nombre de produits. Les distances géographiques se sont considérablement réduites grâce aux transports. L’eau et l’électricité sont disponibles en abondance dans les pays occidentaux.

Lire la suite
Back To Top