Le calcul biaisé du temps travaillé

À l’occasion de discussions sur le temps de travail, je me suis rendue compte que certains ne comptabilisaient pas le temps partiel dans le temps de travail total. Cette façon de calculer permet de conclure que les Français travaillent moins que les autres Européens, conclusion qui se retourne totalement quand on prend en compte tout le temps réellement travaillé.

En France, le travail à temps partiel correspond à une durée inférieure à 35 heures, qui constituent la durée légale de référence. Cette situation concerne un peu plus de 18 % des salariés ayant un emploi en France, mais elle est inégalement répartie entre les hommes et les femmes, puisque 31 % de ces dernières travaillent à temps partiel, contre seulement 7 % des hommes. Le taux de temps partiel en France est inférieur de près de dix points à la moyenne de l’Union européenne (UE) à vingt-sept États, où il s’établit à 26,5 %. A contrario, la durée hebdomadaire de travail des salariés à temps partiel en France est parmi les plus élevées de l’UE.

Depuis 1998, la durée hebdomadaire de travail des salariés à temps partiel est en effet restée stable autour de 23 heures en France, soit les deux tiers de la durée légale des salariés à temps complet, contre 20,2 heures en moyenne dans l’UE. Le temps partiel correspond à une autre réalité dans d’autres pays de l’Union européenne. 
À titre d’exemple, en Allemagne, 45 % des femmes travaillaient à temps partiel en 2010, et les deux tiers des mères actives d’enfants de moins de quinze ans ont un emploi à temps partiel. La durée du travail de ces emplois à temps partiel est sensiblement plus courte, avec 18,6 heures en moyenne, soit cinq heures de moins qu’en France.

Par conséquent, la méthode consistant à exclure les salariés à temps partiel du calcul de la durée annuelle de travail pour ne conserver que les temps complets revient à faire baisser artificiellement cette durée, et à classer le temps de travail en France parmi les moyennes les plus basses de l’Union européenne. Et, accessoirement, à considérer une très grande part du travail des femmes comme quantité négligeable.

Or, selon une enquête de l’Insee de 2010, la durée moyenne hebdomadaire de travail en France, en incluant les temps partiels, s’élèverait ainsi à 37,5 heures, soit une moyenne supérieure à la moyenne européenne (37,2 heures), devant l’Allemagne (35,3 heures), l’Italie (36,9 heures), les Pays-Bas (30 heures) ou encore les Britanniques (36,5 heures) (1).

Barbara Romagnan

Chronique publiée dans L’Humanité le 15 décembre 2014

- – - – -

(1) Gérard Bouvier et Fatoumata Diallo, Insee, « Synthèses des biens et services » n° 1273 (janvier 2010).

Flash info – Semaine du 8 décembre 2014

Flash infoCITOYENNETE - Deux élections auront lieu en 2015 : les élections départementales les 22 et 29 mars et les élections régionales en décembre. Pour pouvoir voter, il faut impérativement être inscrit sur les listes électorales. Si vous avez changé de domicile récemment, vous devez donc faire la démarche auprès de la mairie de votre domicile pour vous inscrire avant le 31 décembre. >> En savoir plus

AIDE A DOMICILE - A compter du 1er juillet 2014, la valeur du point, qui n’avait pas évolué depuis avril 2009, est revalorisée de 1% pour les salariés de la branche de l’aide et des soins à domicile. La mesure profitera aux 230 000 salariés de cette branche professionnelle, dont 97% sont des femmes, qui œuvrent au quotidien, y compris dans les territoires les plus isolés, pour accompagner à leur domicile les personnes fragilisées. >> En savoir plus

HANDICAP - À l’occasion de la Conférence nationale du handicap, une série de mesures en faveur d’une école toujours plus inclusive a été adoptée pour : offrir des parcours de formation plus inclusifs ; renforcer la professionnalisation des différents intervenants ; faciliter l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap ; mobiliser le numérique au service des besoins éducatifs particuliers. Par ailleurs, l’État, avec la Caisse nationale d’allocations familiales, se mobilise pour accompagner – financièrement et en termes de méthode – les collectivités territoriales pour qu’elles puissent rendre leurs activités périscolaires déclarées accessibles à tous. >> En savoir plus

Agenda – Semaine du 8 décembre 2014

AgendaLundi 8 décembre
rendez-vous avec la CFDT à Besançon concernant la réduction du temps de travail – rencontre avec « La grosse entreprise » concernant le projet Lux ! – rendez-vous avec le nouveau délégué territorial de l’ONF en Franche-Comté – rencontre avec le président de l’association PARI de Besançon Planoise

Mardi 9 décembre
commission d’enquête sur l’impact de la réduction du temps de travail : présentation de mon rapport et vote – rendez-vous avec des journalistes – vote sur le projet de loi de finances rectificatif pour 2014 – projet de loi relatif à la réforme de l’asile : examen en séance

Mercredi 10 décembre
délégation aux droits des femmes : réunion autour du projet de loi pour la croissance et l’activité – commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire – délégation aux droits des femmes : audition de Nathalie Bajos, socio-démographe de l’INSERM, concernalt la précarité énergétique – séance des questions aux gouvernement – projet de loi relatif à la réforme de l’asile : examen en séance

Jeudi 11 décembre
réunions de travail – projet de loi relatif à la réforme de l’asile : examen en séance

Vendredi 12 décembre
rendez-vous avec des journalistes

Dimanche 14 décembre
rendez-vous avec des journalistes